Entreprise de formation ZAP Gilde de Hago Zorg
Les soins en Suisse demandent CarePeople
Durabilité

La bonne personne à la bonne place

Westrom-Risse : détachement avec filet de sécurité 

Le groupe De Risse à Weert accueille des personnes « éloignées du marché du travail ». Il est plus difficile pour elles de trouver un travail dans une entreprise régulière à cause d'une limitation mentale, physique ou psychique. Elles y parviennent dans les équipes mixtes de Westrom-Risse Facilitair et Risse-Westrom Groen, des coentreprises de Vebego.

Directeur Jan Karel Jobse du groupe De Risse résume pourquoi la collaboration avec Vebego est une telle réussite : « Nous savons comment tirer le meilleur de ces personnes, et Vebego connaît bien l'entreprise. » Les deux organisations travaillent ensemble depuis 2008. « Nous avions remarqué une baisse des indications de personnes pouvant occuper un poste dans notre entreprise d'emplois protégés (WSW). Afin de préserver la continuité de l'entreprise et sa croissance, et pour améliorer le rendement, nous avons cherché à collaborer avec une entreprise commerciale. Nous avons vu en Vebego une entreprise qui ne voit pas uniquement la partie professionnelle, mais aussi les affinités avec ce groupe d'employés. Une entreprise qui se préoccupe de l'humain. »

Après le groupe De Risse, l'entreprise WSW Westrom s'est également jointe à la coentreprise. Ce qui a permis de créer Westrom-Risse Facilitair en 2010, et Risse-Westrom Groen au 1er janvier 2014. L'entreprise facilitaire emploie quelque 300 personnes et 400 environ pour l'entretien des espaces verts.

 

Au bon endroit

Les collaborateurs des deux entreprises ne sont pas tous éloignés du marché du travail. « Nous avons aussi des collègues capables de réaliser toutes les missions, dans tous les endroits possibles. Les personnes vulnérables ne doivent jamais être envoyées seules sur place. Elles fonctionnent mieux avec des collègues réguliers. Si vous mobilisez les collaborateurs ensemble au bon endroit, tout le monde y trouve son compte. »

Poursuivre l'accompagnement

Pour pouvoir offrir le plus d'emplois possible, le groupe De Risse a instauré une plate-forme RSE régionale : Konnekt’os, une fondation à laquelle 85 entreprises ont adhéré. « Le nombre d'entreprises pouvant employer des personnes avec un handicap s'agrandit en permanence. Surtout parce que ces employés sont ambitieux et motivés. C'est une forme d'investissement dans la société. »

Franchir un cap

Le détachement dans une entreprise régulière signifie, cependant, que certains collaborateurs doivent franchir un certain cap pour aller travailler « à l'extérieur ». « Lorsque vous ne connaissez que l'environnement sûr des emplois protégés, ça peut faire un peu peur. Le travail en dehors de ces murs accroît la sensation du respect de soi ; très rapidement, une telle personne ne veut plus jamais retourner à sa vie d'avant. Cependant, si tel est son souhait, la porte reste toujours ouverte. Nous sommes leur filet de sécurité. »

 

Haut de page